Exposition « Le supermarché des images » au Jeu de Paume

Exposition « Le supermarché des images » au Jeu de Paume

L’exposition « Le supermarché des images » débute aujourd’hui au Jeu de Paume. Elle s’y tiendra jusqu’au 7 juin.

 

« Le supermarché des images » a pour sujet le lien unissant l’art et le commerce. Une réflexion également développée dans le livre « Le supermarché du visible » de Peter Szendy, commissaire général de l’exposition. Le travail des artistes invités fait écho à ses observations. Il met l’accent sur les enjeux liés à la surexposition aux images et à la dématérialisation, à l’heure où des millions de nouvelles photos apparaissent chaque jour, notamment sur les réseaux sociaux. Cette évolution des usages entraine d’innombrables répercussions sur notre quotidien. Elle pose aussi des questions complexes, liées à l’impact écologique du stockage de ces images, ou à l’exploitation des données personnelles.

 

En tout, plus de 60 œuvres seront exposées, représentant 50 artistes venus du monde entier. Parmi eux, des artistes reconnus comme Sophie Calle, Maurizio Cattelan, ou historiques, comme Vasarely ou Malévitch. Les œuvres sont réparties selon cinq thèmes : « Valeurs », « Échanges », « Travail », « Stocks » et « Matières ».

Dahinden est partenaire de l’évènement, et a réalisé les tirages de l’artiste conceptuel Li Hao. Les photographies présentées sont issues de sa série « Le mécanisme répétitif ». Elles ont été obtenues en prenant une photo d’un lieu chaque jour, à la même heure et avec le même cadrage, exposées sur le même négatif. Li Hao parvient, via ce procédé répétitif, à interroger sur l’aspect cyclique et routinier de nos activités journalières. L’artiste, inspiré notamment par Gilles Deleuze, nous a accordé une interview dans laquelle il dévoile certains des concepts à l’origine de ses œuvres.

Exposition « Le supermarché des images » au Jeu de Paume, en partenariat avec Dahinden

© Li Hao, Le mécanisme répétitif

 

Suite à cette exposition, le Jeu de Paume fermera ses portes cet été, jusqu’en février 2021. Des travaux d’aménagement sont en effet prévus afin d’adapter le lieu à l’accroissement du nombre des visiteurs.

Pour plus de renseignements sur cette exposition, rendez-vous sur le site du Jeu de Paume.

Tags: