Dahinden, une histoire, un lieu unique au cœur de Paris

Le rêve de deux professionnels passionnés d’image

Originaires de Suisse, les frères Dahinden, Paul et Bernard, sont photographes, à l’affût des nouveautés technologiques et de l’essor de la publicité dans les années 60.

En 1968, ils fondent le laboratoire Dahinden en faisant le pari de la couleur et des agences de publicité. Les deux frères placent la qualité et le service au client au cœur de leur dispositif, en s’implantant en plein centre de Paris, à Montorgueil, quartier alors en pleine mutation, devenu aujourd’hui l’une des adresses les plus attractives dans le monde de l’image et de la mode.

Le labo précurseur

A la fin des années 60, tout change dans le monde de l’image.
Pionnier des nouvelles technologies, Dahinden est l’un des premiers labos à proposer les tirages en cibachrome et à se lancer résolument dans la retouche numérique…

En quelques années, Dahinden devient un acteur incontournable auprès des photographes et des agences de publicité. Jean-Paul Goude, qui travaille alors à partir de découpage de diapositives, est stupéfait  par la modernité des moyens mis en place chez Dahinden. Ce sera le début d’une belle collaboration.

Au fil des décennies, l’expertise métier et la qualité du service ouvrent à Dahinden les portes des grands noms du luxe français et internationaux.

Dahinden à l’ère du digital

En 2016, Dahinden, l’esprit pionnier en héritage, rejoint le groupe Afluens – composé des agences ComeBack Graphic, Bee Happy et Agence Interactive – afin de proposer une offre à 360° d’outils de communication prints et digitaux.

Bénéficiant de la synergie et de l’émulation du premier groupe de marketing services et print management dédié aux marques Premium et Luxe, Dahinden étend désormais son offre post-production sur le digital, la 3D et l’image animée.