Fotofever prize with Dahinden : interview de Rose Lecat

Fotofever prize with Dahinden : interview de Rose Lecat

Les trois lauréats du fotofever prize with Dahinden 2019, Rose Lecat, Julia Amarger et Alain Polo Nzuzi, se dévoilent en interview. Rendez-vous nombreux sur le site de fotofever pour voter afin de les départager. Le prix du public sera attribué à l’artiste ayant remporté le plus de voix.

Rose Lecat est la première d’entre eux à répondre à nos questions. Photographe indépendante depuis 2014, elle est membre du studio Hans Lucas. Les mouvements sociaux et l’immigration font partie de ses thèmes de prédilection.

Entretien avec Rose Lecat

 

  • Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis photographe de documentaire social et de reportage. Je fais également de la gravure, de la peinture. J’aime expérimenter des techniques diverses d’expression.

"À la frontière des montagnes, après le désert et la mer", série de photo de Rose Lecat, lauréate du fotofever prize with Dahinden

©Rose Lecat

 

  • Comment s’est développée votre passion pour la photographie ? Êtes-vous autodidacte ou avez-vous suivi une formation ?

Je pense que j’ai pris réellement conscience de la valeur et de l’impact de la photographie à l’École des Beaux-Arts de Rennes avec les cours d’histoire de la photo de Jacques Sauvageot et une conférence de Sabine Weiss. J’ai ensuite passé de longues heures dans la pénombre du labo noir et blanc dans le sous-sol de l’école à déconstruire des photos par le tirage ou à tirer les vieux négatifs qu’avait réalisés ma grand-mère dans sa jeunesse. Mais à l’époque j’utilisais plus le dessin, la peinture, le texte ou même le textile dans mes projets artistiques. Puis un an après l’obtention du diplôme, je suis descendue dans la rue et j’ai commencé à aller à la rencontre de personnes qui m’intriguaient et à tenter de comprendre et de raconter leur histoire.

Rapidement je me suis rendue compte que j’étais assez limitée par mon peu de connaissance technique en prise de vue, notamment des outils numériques, et j’ai donc suivi une succession de formations.

 

"À la frontière des montagnes, après le désert et la mer", série de photo de Rose Lecat, lauréate du fotofever prize with Dahinden

©Rose Lecat

 

  • Comment avez-vous entendu parler de la deuxième édition du fotofever prize with dahinden ?

J’ai entendu parlé de la deuxième édition du fotofever prize with dahinden par le site web du magazine Fisheye.

 

  • Quelles sont vos principales sources d’inspiration ?

Mes principales sources d’inspirations sont les expositions d’art et de photos, des films, des lectures et les gens que je rencontre.

"À la frontière des montagnes, après le désert et la mer", série de photo de Rose Lecat, lauréate du fotofever prize with Dahinden

©Rose Lecat

 

  • Pourquoi avoir choisi cette série en particulier ? Est-elle représentative de votre approche de la photographie ? Quelles sont les émotions, le message que vous aimeriez faire passer à travers ces images ?

J’ai choisi cette série en particulier parce que je pense qu’elle représente bien une approche du documentaire vers laquelle je tends à travailler. Elle est accompagnée de témoignages des personnes qui ont tenté ou réussi la traversée. Ces paroles sont pour moi aussi importantes que les images. Le courage et la peur, la foi, l’espérance mais aussi le sentiment de solitude (malgré la solidarité dans les montagnes) que j’ai perçus dans ces récits, ont accompagné la création de ce travail photographique, et j’espère que les personnes qui verront ce projet se questionneront sur l’injustice de cette frontière fermée et peut-être même, se mobiliseront.

 

Rose Lecat en visite chez Dahinden, entourée des équipes de Dahinden et de fotofever

Rose Lecat lors de sa visite dans nos locaux, entourée des équipes de Dahinden et de fotofever

 

Rendez-vous sur le site de fotofever pour voter pour le lauréat de votre choix, et lui permettre de remporter le vote du public.
Clôture du vote le 15 octobre 2019 à minuit.

Tags: