Young Talents fotofever Prize with Dahinden : interview de Lina Benouhoud

Young Talents fotofever Prize with Dahinden : interview de Lina Benouhoud

Les trois lauréats du YOUNG TALENTS FOTOFEVER PRIZE with Dahinden se dévoilent en interview ! Rendez-vous nombreux ici pour voter afin de les départager, et leur permettre d’obtenir un programme de coaching avec la Condamine.

À gagner pour les votants, par tirage au sort :
Une œuvre signée du grand lauréat, produite par Dahinden
10 invitations au vernissage de fotofever paris 2018

 

Après Martin Bertrand la semaine passée, nous retrouvons maintenant Lina Benouhoud, qui répond à son tour à nos questions !

Lina Benouhoud, 23 ans, est une photographe passionnée par l’architecture. Marocaine, travaillant à Paris, elle apprécie dans son travail la simplicité, le jeu avec les espaces, et les détails, qu’elle définit comme « ce qui fait la beauté d’une chose ». Laissant une grande place à l’interprétation et à l’imagination, les photos de Lina nous permettent de reconsidérer le rapport de l’humanité à l’urbanisme.

 

  • Lina, pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Je suis Lina Benouhoud, jeune marocaine de 23 ans venue étudier en France. J’ai commencé par un master I en architecture d’intérieur et design avant de continuer sur une deuxième formation en photographie professionnelle à Spéos. Je pratique la photographie depuis l’adolescence, en testant de nouvelles choses au fur et à mesure, mais ce n’est que pendant mes études supérieures que j’ai commencé à développer un univers personnel.

 

  • Avez-vous suivi une formation, ou êtes-vous totalement autodidacte ?

J’ai commencé en autodidacte, puis voulant en faire mon métier, j’ai décidé de suivre une formation courte en 2 ans à Spéos Paris.

Fondation Cartier – ©Lina Benouhoud

  • Comment avez-vous eu connaissance de la première édition du YOUNG TALENTS FOTOFEVER PRIZE with Dahinden ?

J’avais connaissance de la foire fotofever mais je n’ai découvert la première édition du YOUNG TALENTS FOTOFEVER PRIZE que par la suite, en suivant l’actualité photographique, notamment grâce à des newsletter sur les concours intéressants du moment.

 

  • Pouvez-vous nous en dire plus sur votre travail ? Quelles sont vos principales sources d’inspiration ?

Mon travail photographique tourne autour des choses qui m’intriguent. J’essaye de toujours partir avec une idée, un concept, puis je teste jusqu’à trouver une cohérence visuelle et conceptuelle qui me parle. La plupart de mes travaux tournent autour de l’architecture, c’est un sujet qui me parle énormément. Avec mon travail, j’aimerais que les gens voient les choses d’une manière nouvelle, se posent des questions sur pourquoi on ne voit pas les choses ordinaires qui nous entourent et qui font la beauté de notre quotidien. Mes sources d’inspiration, autres que certains grands ou petits artistes, résident dans les diverses choses qui me passionnent : l’architecture, la littérature, les sciences humaines, etc.. Je m’inspire de tout ce qui m’intrigue et/ou me plaît.

Centre Pompidou – ©Lina Benouhoud

  • Pourquoi avoir choisi de présenter cette série en particulier pour le YOUNG TALENTS FOTOFEVER PRIZE ? Quelles sont les émotions, les impressions que vous aimeriez faire passer à travers cette série d’images ?

Parisian Buildings est une série de nature morte qui reflète bien qui je suis et dans quoi je voudrais aller. De ce fait, c’est cette série que j’ai choisi pour le YOUNG TALENTS FOTOFEVER PRIZE.  A travers cette série, j’ai voulu montrer aux gens comment je vois l’architecture. J’ai pris l’habitude d’aller dans les bâtiments et de les montrer d’une manière nouvelle, avec Parisian Buildings, j’ai voulu agir dans le sens inverse : à la place de mettre mon œil sur l’architecture, j’ai voulu amener l’architecture à moi et la montrer comme je la vois. Montrer qu’une architecture n’est pas seulement faite pour accueillir des choses et des gens, mais qu’elle peut être une œuvre en elle-même.

 

  • Merci beaucoup Lina !

 

Pour voter pour Lina Benouhoud, et lui permettre de remporter le vote du public, cliquez ici !
Clôture du vote le 28 octobre 2018 à minuit.

Fondation Louis Vuitton – ©Lina Benouhoud

Pour voir d’autres images de Lina, rendez-vous sur son site : https://www.linabenouhoud.com/

Lina Benouhoud lors de sa visite dans les locaux de Dahinden, pour la réalisation des tirages qu’elle exposera à fotofever du 8 au 11 novembre.

 

À lire sur dahinden.fr :

Tags: